Histoire de la Casquette Gavroche

- min de lecture

histoire de la casquette gavroche

Sommaire :

La casquette gavroche est un symbole de la classe ouvrière. Le mot "gavroche" vient du nom de Pierre-François Lacenaire qui le portait comme jardinier de son oncle avant de devenir un célèbre criminel et écrivain.

casquette gavroche homme

Présentation de la casquette

Ce couvre-chef était en laine et avait un bord raide, il était porté par les enfants des quartiers pauvres de Paris. Il était très pratique car il pouvait être plié et mis dans la poche quand on voulait manger autre chose.

Le béret gavroche est resté dans l'imaginaire collectif et est encore porté aujourd'hui. Il est souvent utilisé par les acteurs et les chanteurs pour donner une touche d'authenticité à leur rôle. Le bonnet gavroche était également appelé "chapeau du pauvre" ou "bourgeois", car il était porté par les enfants qui n'avaient pas le droit de porter un béret classique. Ils sont généralement portés par les jeunes garçons âgés de 8 à 12 ans. La casquette était souvent portée avec une écharpe et un béret. Un ruban rouge était parfois ajouté à la casquette pour symboliser le sang de ceux qui sont morts au combat. Le bonnet à la Gavroche est encore porté aujourd'hui par les enfants français, mais aussi dans de nombreux autres pays, notamment en Italie et en Allemagne.

casquettes gavroches

La Casquette Gavroche ne vient pas des Misérables !

La casquette était un accessoire pratique, mais elle servait également de symbole de la classe ouvrière. Par temps froid, les enfants portaient la casquette pour se protéger de la pluie, du vent et du froid. Il pouvait être plié et mis dans la poche.

Mais contrairement à la croyance populaire, il ne porte pas le nom de Gavroche qui aurait porté un tel bonnet dans Les Misérables de Victor Hugo.

Le chapeau a été nommé d'après le personnage et dérive du mot français pour "bébé".

casquette gavroche femme

En effet, s'il est vrai que ce bonnet existait déjà au XIXe siècle en France, ce n'est qu'après la publication de cette œuvre littéraire qu'il a pris le nom de "bonnet gavroche". Le chapeau a été nommé d'après un personnage des Misérables. En effet, il existe de nombreuses références à ce chapeau et à son créateur tout au long du roman de Victor Hugo. Par exemple :

"Les bonnets rouges de ces vieillards étaient tous rabattus aux coins ; ils ressemblaient à des chapeaux de dames attachés sous le menton avec des rubans écarlates." (page 78)

"Ce bonnet était porté par les jeunes prostituées lorsqu'elles sortaient la nuit." (page 86)

La casquette gavroche tire ses origines du XVIII ème siècle

La casquette gavroche pour homme et femme a été inventée à la fin du 18e siècle. Elle était d'abord fabriquée en laine, puis elle pouvait être tricotée ou crochetée. En plus de sa valeur symbolique, elle était aussi très pratique car elle pouvait être pliée et mise dans la poche.

 

casquette gavroche pour femme

 

Le bonnet est une coiffure traditionnelle des femmes et des hommes en France pendant les mois d'hiver (entre octobre et avril). Son origine remonte à l'Antiquité, lorsque les hommes portaient des chapeaux à oreillettes tandis que les femmes portaient sur la tête des châles appelés bérets ou chaperons qui couvraient leurs cheveux mais laissaient apparaître quelques mèches sur le dessus de la tête.

Conclusion

En conclusion, la casquette gavroche a des origines plutôt lointaine et ne remonte pas au Paris du XIX ème siècle comme on pourrait le croire avec le roman d'Hugo. Maintenant que vous savez tout cela, il ne reste plus qu'à vous procurer un des ses couvre-chefs !